À Charles Spon, le 22 mars 1648
Note [31]

Philibert Morisset, natif de Beauvais (vers 1594), avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1627, après avoir été en 1626 l’un des dix compagnons de licence de Guy Patin, son compatriote et ancien camarade de collège (Vuilhorgne, page 34). Morisset fut doyen de la Faculté de novembre 1660 à novembre 1662. Ses excès d’autorité lui valurent bien des déboires dont les lettres de Guy Patin ont largement fait état en leur temps. Il mourut le 6 octobre 1678.

V. note [20], lettre 151, pour la thèse de Morisset (candidat Armand-Jean de Mauvillain) sur le thé.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 mars 1648. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0152&cln=31

(Consulté le 23.10.2019)

Licence Creative Commons