À Hugues de Salins, le 15 novembre 1657
Note [31]

L’Histoire Auguste est un recueil de diverses monographies des empereurs romains, attribuées à une dizaine d’auteurs de la Décadence. Il paraît avoir été formé sous Constantin (306-337, v. notes [24] du Naudæana 3). Le compilateur ignorant a supprimé des vies entières de princes, interverti l’ordre des règnes et si bien mutilé le travail des auteurs, afin de se l’approprier, qu’il a parfaitement mérité les copieuses injures que lui a prodiguées Casaubon.

Telle qu’elle est, l’Histoire Auguste, embrassant une période de 165 années et retraçant le tableau des révolutions de l’Empire romain, du règne d’Adrien (117) à celui de Probus (282), est néanmoins précieuse. Les auteurs dont les travaux ont été cousus les uns aux autres par le compilateur anonyme sont : Ælius Spartianus, Vulcatius Gallicanus, Ælius Lampridius, Jules Capitolin, Trebellius Pollion et Flavius Vopiscus, le plus estimé de tous.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 15 novembre 1657. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0503&cln=31

(Consulté le 17.05.2021)

Licence Creative Commons