À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [31]

Pierre-Jean Fabre (1588-1658), médecin de Castelnaudary (Aude), docteur de Montpellier en 1614, était un défenseur obstiné du paracelsisme et de la spagirie. Il a laissé une vingtaine d’ouvrages, tous imprégnés de chimie et d’alchimie.

V. note [12], lettre latine 29, pour stygial (stygius en latin), adjectif qui qualifie ce qui est relatif au Styx et aux Enfers, avec jeu de mots sur stibial (antimonial).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 31

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=31

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons