À Charles Spon, le 10 mai 1652
Note [32]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 72 vo, mai 1652) :

« Le duc de Lorraine étant entré en Champagne avec les troupes du comte de Ligneville et six régiments espagnols, il a joint celles de son lieutenant général, Fauge, qui est enfin revenu d’Alsace ; avec quoi, ce prince se voyant fort de 8 000 hommes, a mandé qu’il s’en venait en personne pour le service de S.A.R., {a} quoiqu’on lui eût déjà mandé que l’accommodement était déjà fait ; sur quoi elle lui envoya M. de Marcheville le premier du courant pour l’assurer qu’il n’y avait aucun accord. Il était le 30 du passé à Heiltz-le-Maurupt, proche Vitry, {b} et une partie de ses troupes étendaient leurs quartiers vers Sainte-Menehould. {c} Il s’en vient par la Brie et il est attendu ici dans trois ou quatre jours. »


  1. Son Altesse Royale, Gaston d’Orléans.

  2. Heiltz-le-Maurupt (Marne), 22 kilomètres au nord-est de Vitry-le-François.

  3. V. note [60], lettre 297.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mai 1652. Note 32

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0286&cln=32

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons