À Charles Spon, le 24 mai 1658
Note [33]

« et en effet on n’a pas eu l’occasion de l’avoir vu, tant il est rare ». De fait, les catalogues consultés ne contiennent aucun imprimé qui corresponde.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 mai 1658. Note 33

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0527&cln=33

(Consulté le 25.01.2021)

Licence Creative Commons