À Charles Spon, le 25 avril 1653
Note [34]

Juvénal, Satire x (vers 7‑8) :

Evertere domos {a} totas optantibus ipsis
di faciles
.

[En exauçant leurs vœux, {b} les dieux complaisants ont ruiné des maisons entières].


  1. Les verbes destruere et evertere sont presque synonymes ; domus et domos sont deux accusatifs pluriels possibles de domus (maison).

  2. Les vœux insensés d’hommes insatiables : pour Guy Patin, les magistrats avides de charges éminentes.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 avril 1653. Note 34

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0310&cln=34

(Consulté le 28.09.2022)

Licence Creative Commons