À Charles Spon, le 18 juin 1649
Note [35]

Michel Seguin, natif de Paris, fils de Pierre (qui était mort le 27 janvier 1648, v. note [12], lettre 5) et d’Anne Akakia (v. note [12], lettre 128), avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1616 (Baron). Sur la démission de son père en 1618, il avait été nommé médecin du roi et professeur au Collège de France. Élu doyen de la Faculté en novembre 1622, il mourut avant la fin de son décanat, le 15 avril 1623. Son père reprit alors la charge qu’il laissait vacante au Collège royal, jusqu’à la céder en 1630 à son neveu Claude Seguin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 18 juin 1649. Note 35

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0183&cln=35

(Consulté le 02.04.2020)

Licence Creative Commons