Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [35]

Phrase que Guy Patin a ajoutée dans la marge.

V. note [13], lettre 271, pour La Science du plomb sacré des sages ou de l’antimoine… (Paris, 1651), dont le Privilège du roi est daté du 26 juin 1651. Il n’y a pas d’achevé d’imprimer dans le livre, mais ont peut présumer qu’il était déjà en vente à Paris au mois d’août, ce qui provoquait la surprise et la consternation des ennemis de l’antimoine en les mettant devant le fait accompli.

Il s’agit du premier épisode de la longue querelle qui allait opposer Patin à Chartier et ouvrir une fracture béante de la Faculté en deux clans, stibial et antistibial. Ce fut la dernière campagne de la guerre de l’antimoine (entamée en 1566) qui s’acheva en 1666 par la victoire de ses partisans. Outre Patin et le censeur, Paul Courtois, les cinq docteurs désignés pour examiner le livre de Chartier (et celui de Claude Tardy, v. supra note [34]) appartenaient bien sûr au parti antistibial.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 35

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8183&cln=35

(Consulté le 23.10.2019)

Licence Creative Commons