Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 3 manuscrit
Note [35]

« “ Le renard sait bien des ruses, quand le hérisson n’en sait qu’une seule, mais celle-là est bien grande. ” Voyez les Adages de Jos. Langius, page 450. »

V. note [43] du Borboniana 1 pour Joseph Langius et ses Adagia (Strasbourg, 1596). Le proverbe cité se trouve page 450, avec sa version grecque et un commentaire :

πολλ΄ οιδ αλωπηξ, αλλ΄εχινος εν μεγα.
Dicitur in astutos et variis consutos dolis, vel potius, ubi significamus quosdam unica astutia plus efficere, quam alios diversis technis. Zenodot.

[Se dit des gens rusés et attachés à faire des fourberies de toutes sortes ; ou plutôt quand nous voulons parler de ceux qui tirent plus d’efficacité d’une seule ruse que des nombreuses dont se servent les autres. {a} Zénodote]. {b}


  1. Les épines du hérisson font mieux que les mille roueries du renard.

  2. Zénodote, grammairien grec du iiie s. av. J.‑C., fut le premier directeur de la Bibliothèque d’Alexandrie.

C’est la copie mot pour mot du début de l’adage no 418 d’Érasme, qui y ajoute un développement de deux grandes pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Borboniana 3 manuscrit. Note 35

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8204&cln=35

(Consulté le 01.07.2022)

Licence Creative Commons