Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 4
Note [36]

Giambattista della Porta (Vico Equense, près de Naples 1535-Naples 1615) est un érudit qui a consacré l’essentiel de ses recherches et de ses très nombreux ouvrages à l’occultisme et aux différentes formes de la magie, en voulant distinguer la divinatoire de la naturelle. Il jouit tôt d’un grand renom, comme en atteste la visite que lui fit Jacques-Auguste i de Thou pendant son voyage à Naples en 1574 (v. le second extrait cité dans la note [22] du Naudæana 3). Éloy l’a dit médecin et lui a consacré une notice détaillée.


Additions et corrections du P. de Vitry
(1702-1703, v. note [12] des Préfaces), page 206 :

« B. a Porta. {a} Tout le monde sait que ce célèbre Napolitain passa presque toute sa vie à la recherche des secrets de la nature et à étudier à fond l’astrologie judiciaire et la physionomie. On dit même qu’il réussissait assez bien dans ses prédictions, ce que l’on trouve par l’exemple du grand capitaine Spinola, {b} à qui il conseilla de suivre le parti des armes, après avoir consulté les astres et les traits de son visage. Il mourut à Naples le 4 février 1615, âgé de 70 ans. On trouvera dans Bibliothèque napolitaine une liste exacte de ses ouvrages. » {c}


  1. Baptista a Porta est le nom latin de Giambattista della Porta.

  2. Ambroglio Spinola Doria, v. infra  notule {a‑iv} note [43].

  3. Gio. Battista de La Porta : page 139 de la Biblioteca Napoletana de Niccoló Toppi (Naples, 1678, v. notule {b}, note [68] du Naudæana 1).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 4. Note 36

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8195&cln=36

(Consulté le 18.08.2022)

Licence Creative Commons