À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [38]

Registre VP (fo 163 vo, en date du 25 janvier) :

« Ce même jour, la Cour a ordonné que, suivant les anciens statuts des imprimeurs et libraires de cette Ville, il ne sera fait aucune impression, vente, ni débit d’aucuns libelles sans y apposer le nom de l’auteur ou de l’imprimeur. Ce qui fut publié le lendemain »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 38

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=38

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons