À Charles Spon, le 22 mars 1650
Note [38]

John Price (Pricæus, Londres 1600-Rome 1676) avait embrassé le catholicisme après avoir terminé ses études, puis s’était rendu à Florence pour prendre le grade de docteur en droit. Revenu en Angleterre, il s’était attaché à la personne de sir Thomas Wentworth, duc de Strafford en Irlande. Après la disgrâce de son protecteur (1640), Price avait publié quelques écrits en faveur de la cause royale, qui lui avaient valu un assez long emprisonnement. Rendu à la liberté, il retourna en Italie, devint garde du cabinet des médailles du grand-duc de Toscane (1652), professeur de grec à Pise, passa ensuite à Venise et enfin à Rome où il se mit sous la protection du cardinal Barberini (G.D.U. xixe s.).

Entre autres travaux, Price a laissé deux éditions d’Apulée :

  • L. Apuleii… Apologia recognita et nonullis notis ac observationibus illustrata… Accesserunt antiquitatum fragmenta quædam æri incisa [L’Apologie de Lucius Apuleius… révisée et enrichie de quelques notes et observations… Y ont été ajoutés certains fragments des antiquités en taille-douce] (Paris, S. Février, 1635, in‑4o) ;

  • L. Apuleii Metamorphoseos libri xi, cum notis. Accessit index alphabeticus scriptorum qui in Hesychii Græco vocabulario laudantur [Les 11 livres des Métamorphoses de Lucius Apuleius, avec des notes. S’y ajoute un index alphabétique des écrivains qui sont loués dans le Lexique grec d’Hésychios] (Gouda, van der Hœve, 1650, in‑8o). Hésychios (ou Hesichius) d’Alexandrie est une grammairien grec du vie s. qui a laissé un Lexique enrichi des citations de multiples auteurs de l’Antiquité.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 mars 1650. Note 38

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0222&cln=38

(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons