Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 38.
Note [38]

Les Décrets et assemblées de la Faculté de médecine en 1650‑1651 donnent la traduction du décret que Patin a prononcé le 12 juin 1651, « interdisant à tout docteur d’approuver des livres médicaux, des remèdes ou l’aptitude de philiatres à exercer la médecine, quels qu’ils puissent être, sans avoir obtenu l’autorisation de toute la Compagnie ».

Il n’avait pas été ouvertement pris contre le Plomb sacré des sages (ouvrage publié sans approbation de quiconque, mais dont le privilège du roi est daté du 26 juin 1651), mais Jean Chartier, son auteur, fut le premier à en subir les conséquences : il fut exclu de la Faculté le 28 août suivant (v. note [43] des Décrets et assemblées de 1650‑1651). Les « trois mois » qui ouvrent le paragraphe qui suit sont donc à réduire à « deux mois ».

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 38.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8007&cln=38

(Consulté le 14/07/2024)

Licence Creative Commons