À Charles Spon, le 26 octobre 1643
Note [4]

« par décret public ».

Claude i Saumaise détenait depuis 1631 la chaire de l’Université de Leyde qu’avait occupée Joseph Scaliger (tous deux étaient natifs de France et calvinistes). Le fils spirituel hollandais de cet éminent maître, Daniel Heinsius (v. note [4], lettre 53), était en perpétuelle querelle avec Saumaise, mais je n’ai pas trouvé le décret dont parlait ici Guy Patin et qui devait trancher leur différend érudit sur la langue hellénistique (v. note [4], lettre 53).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 octobre 1643. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0095&cln=4

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons