À Charles Spon, le 26 octobre 1643
Note [4]

« par décret public ».

Claude i Saumaise détenait depuis 1631 la chaire de l’Université de Leyde qu’avait occupée Joseph Scaliger. Le fils spirituel de cet éminent maître, Daniel Heinsius (v. note [4], lettre 53), était en perpétuelle querelle avec lui, mais je n’ai pas trouvé le décret dont parlait ici Guy Patin et qui tranchait un différend entre les deux érudits. Deux ouvrages de Saumaise sont directement et vivement dirigés contre Heinsius :

  • Cl. Salmasii de Hellenistica Commentarius, controversiam de lingua Hellenistica decidens, et plenissime pertractans origines et dialectos Græcæ linguæ [Commentaire de Claude Saumaise sur l’hellénistique, tranchant la controverse sur la langue hellénistique, et étudiant à fond les origines et les dialectes de la langue grecque] (Leyde, Elsevier, 1643, in‑12o) ;

  • Funus linguæ Hellenisticæ… (v. note [4], lettre 53) suivi de Ossilegium Hellenisticæ, sive Appendix ad Confutationem Exercitationis Danielis Heinsii de Hellenistica [Ossuaire de l’hellénistique, ou Appendice à la réfutation de l’essai de Daniel Heinsius sur l’hellénistique] (Leyde, Jean Maire, 1643, in‑12o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 octobre 1643. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0095&cln=4

(Consulté le 27.02.2021)

Licence Creative Commons