À Claude II Belin, le 16 mars 1645, note 4.
Note [4]

François de la Rochefoucauld (Paris 1558-ibid. 14 février 1645) était fils de Charles de La Rochefoucauld, comte de Randan. Évêque de Clermont en 1585, il avait été un ligueur ardent avant de se rallier de mauvaise grâce à Henri iv après que le roi eut abjuré le protestantisme (juillet 1593). La Rochefoucauld avait obtenu le retour des jésuites chassés de France en 1595 et installé les capucins dans son diocèse. cardinal en 1607, il avait quitté en 1610 l’évêché de Clermont pour celui de Senlis. Grand aumônier de France en 1618, il avait présidé le Conseil du roi de 1622 à 1624 pour laisser sa place à Richelieu. En 1635, il avait quitté sa dignité de cardinal pour devenir simple membre de la Compagnie de Jésus et consacrer les dernières années de sa vie à la fondation de la Congrégation de Sainte-Geneviève, connue sous le nom de Congrégation de France. À sa mort, les jésuites recueillirent son cœur pour le déposer dans leur Collège de Clermont (R. et S. Pillorget et Triaire).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 16 mars 1645, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0120&cln=4

(Consulté le 14/07/2024)

Licence Creative Commons