À Charles Spon, le 2 avril 1649
Note [4]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome i, pages 186‑187, 30 mars 1649) :

« L’après-dîner, vers le soir, retournent de Rueil le premier président et autres députés, tant du Parlement que des généraux, avec bruit public que tout ce qu’ils avaient demandé leur avait été accordé, fors {a} le bannissement du cardinal Mazarin, qui toutefois doit l’être par article secret ; et qu’à cet effet il part et s’en va à Dunkerque. Ils étaient six ou sept carrosses à six chevaux et quelques autres à deux, et furent escortés jusqu’au Cours de la Reine et proche du faubourg Saint-Honoré par le maréchal de Gramont et ses gardes, et delà par les archers de la ville jusqu’au Palais, les compagnies bourgeoises étant en haie dans la rue. »


  1. Sauf.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 avril 1649. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0170&cln=4

(Consulté le 12.05.2021)

Licence Creative Commons