À Charles Spon, le 7 mars 1653
Note [4]

Henri d’Escars de Saint-Bonnet, seigneur de Saint-Ibar (Saint-Ybal ou Saint-Ibal), ennemi résolu de Mazarin, avait été l’un des agents les plus actifs du parti des princes.

Adam (in Tallemant des Réaux, Historiettes, tome i, page 936, note 7) :

« Au dire de Lenet, {a} c’était un homme de cœur et d’expérience, très brave et très bon officier. Comme les Importants, {b} dont il fut, il affichait une vertu stoïque et une “ humeur libre ”, c’est-à-dire un vif esprit critique au nom des grands principes de la morale ; mais “ il jugeait mal de tout le monde, ne pouvait souffrir ceux qui gouvernaient les affaires et n’avait ni le talent, ni la volonté de les conduire. Il était mélancolique, chagrin et inégal ”. […] Montrésor, son cousin germain, disait de lui : “ homme de hauts desseins et ennemi de la tyrannie ”. Et Montglat : “ homme ferme, hardi, secret, bon ami, et qui avait une telle aversion contre les favoris que si le meilleur de ses amis était entré en faveur, il se serait dès le lendemain brouillé avec lui. ” » {c}


  1. Mémoires, tome i, page 477.

  2. V. note [15], lettre 93.

  3. Mémoires, page 49, année 1636 ; ajoutant : « Il était cousin de Montrésor ; c’est pourquoi ils se voyaient souvent  et conférant ensemble de plusieurs affaires, ils proposèrent de ménager une liaison étroite entre Monsieur et le comte de Soissons. Ce dessein réussit si bien par leur entremise que quand Monsieur fut fait généralissime, le comte de Soissons en fut fort aise, au lieu d’en être fâché, comme prétendait le cardinal [Richelieu], prévoyant qu’il [Monsieur] serait appuyé pour exercer leur vengeance commune [en assassinant Richelieu]. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 mars 1653. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0307&cln=4

(Consulté le 04.12.2020)

Licence Creative Commons