À Charles Spon, le 22 juin 1655
Note [4]

Il s’agissait des trois filles de Christine de France, Madame Royale, et de Victor-Amédée ier de Savoie : v. note [9], lettre 378.

Ferdinand-Marie (Ferdinand Maria von Wittelsbach, der Friedliebende [le Pacifique], Munich 1636-ibid. 1679), fils aîné de Maximilien ier (v. note [54], lettre 150) avait été couronné duc électeur de Bavière le 31 octobre 1654. Allié de la France, il s’abstint toutefois, en 1657, de briguer le sceptre impérial pour éviter d’entrer en conflit avec les Habsbourg.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 juin 1655. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0405&cln=4

(Consulté le 13.11.2019)

Licence Creative Commons