À Charles Spon, le 8 juin 1657
Note [4]

Guy Patin, suivant son habitude, rédigeait ses lettres au fil des jours, à la manière d’un journal. Cette date (comme, plus loin, celle du 1er juin) montre qu’il avait entamé celle-ci juste après avoir envoyé sa précédente à Charles Spon, le 8 mai 1657 (lettre 480) : preuve supplémentaire que celle du 2 juin (lettre 483) a bien été fabriquée par les premiers éditeurs des Lettres.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 juin 1657. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0484&cln=4

(Consulté le 13.07.2020)

Licence Creative Commons