À André Falconet, le 5 décembre 1659
Note [4]

« il n’y a pas simonie quand c’est en présence du pape. »

Simonie (Furetière) :

« crime qu’on commet quand on trafique des choses sacrées ou des bénéfices. C’est une maxime des canonistes qu’il ne se fait point de simonie en cour de Rome. Ils disent aussi que les résignations en faveur ne peuvent être admises que par le pape, parce qu’elles sentent un peu la simonie, et qu’il est seul capable d’en dispenser. […] Ce mot vient de Simon Magus, {a} dont il est parlé aux Actes des Apôtres, qui voulut acheter avec de l’argent la puissance de faire des miracles. »


  1. Simon le Magicien, v. note [10], lettre de Charles Spon datée du 28 août 1657.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 5 décembre 1659. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0586&cln=4

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons