À André Falconet, le 20 avril 1660
Note [4]

« et nul ne vient à notre secours » : Sanctorum omnium invocastis auxilium et, ut videtis, nullus est qui succurrat [Vous invoquez l’aide de tous les saints et comme vous voyez, nul ne vient à votre secours] (Thomas de Celano, Traité des Miracles de saint François, chapitre x).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 20 avril 1660. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0604&cln=4

(Consulté le 10.07.2020)

Licence Creative Commons