À André Falconet, le 4 février 1661
Note [4]

Fronton du Duc (Ducæus, Bordeaux 1558-Paris 1634), s.j., avait enseigné la rhétorique puis la théologie à Pont-à-Mousson, à Bordeaux et au Collège de Clermont à Paris, dont il fut nommé bibliothécaire en 1604. Après une vie entièrement vouée aux études et aux prières, il mourut d’une pierre vésicale qu’il fut impossible d’extraire. Le plus considérable de ses nombreux ouvrages est la Bibliotheca veterum Patrum et auctorum ecclesiasticorum… [Bibliothèque des anciens Pères et auteurs ecclésiastiques…] (Paris, sans nom, 1624, 12 volumes in‑fo, grec et latin). Le P. Duc avait formé le projet d’une édition grecque de la Bible, disposée dans le même ordre que la Vulgate. On a aussi de lui une Histoire tragique de la pucelle de Domrémy, autrement d’Orléans, nouvellement départie par actes et représentée par personnages (Nancy, veuve de J. Janson, 1581, in‑4o), pièce de théâtre qui fut représentée à Pont-à-Mousson, le 7 septembre 1580, devant Charles iii, duc de Lorraine (Michaud).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 février 1661. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0669&cln=4

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons