À André Falconet, le 4 juin 1666
Note [4]

« Que d’autres fassent les guerres, et toi, heureuse Autriche, marie-toi ! » : devise de la famille de Habsbourg, {a} imitée d’Ovide, Bella gerant alii, Protesilaus amet !, {b} attribuée à l’empereur Maximilien ier, qui régna de 1493 à 1519, {c} et accomplit l’union des couronnes d’Autriche et d’Espagne. {d}


  1. Le second vers de cette devise est Nam quæ Mars aliis, dat tibi Venus [Car Vénus te donne ce que Mars donne aux autres].

  2. « Que d’autres fassent la guerre, et que Protésilas aime ! » (Héroïdes, épître xiii vers 82). Dans L’Iliade, Protésilas, prince de Thessalie, abandonne sa jeune épouse, Laodamie, pour partir à la guerre de Troie, mais fut le premier Grec à y être tué.

  3. Maximilien ier de Habsbourg, grand-père de Charles Quint, avait succédé à son père, Frédéric iii (1415-1493, v. notes [17] du Traité de la Conservation de santé, chapitre ii et [18][19] du Borboniana 8 manuscrit).

  4. V. note [4], lettre 692.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 juin 1666. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0869&cln=4

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons