À André Falconet, le 6 novembre 1666
Note [4]

Le maréchal-duc François-Annibal d’Estrées (v. note [7], lettre 26) avait alors 93 ans, mais ne mourut qu’en 1670 ; Guy Patin allait corriger son erreur plus loin. Henri-Auguste de Loménie, comte de Brienne (v. note [49], lettre 292), avait quant à lui bel et bien trépassé le 3 novembre 1666 ; v. note [5], lettre 766, pour le veuvage de son fils, Louis-Henri de Loménie.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 6 novembre 1666. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0888&cln=4

(Consulté le 17.01.2020)

Licence Creative Commons