À Johann Caspar I Bauhin, le 5 mars 1634
Note [4]

Iacobi Grevini Claromontani Bellovaci Parisiensis Medici, et Philosophi præstantissimi de Venenis libri duo. Gallice primum ab eo scripti, et a multis hactenus Latini desiderati, et nunc tandem opera et labore Hieremiæ Martii Augustanæ Reipublicæ Medici, in Latinum sermonem, summa fide et diligentia, in rei medicæ studiosorum utilitatem atque commodum conversi. Quibus adiunctus est præterea eiusdem auctoris de Antimonio tractatus, eodem interprete, una cum rerum memorabilium, præcipue ad operis calcem, Indice.

[Deux livres de Jacques Grévin, natif de Clermont-en-Beauvaisis, très brillant philosophe et médecin de Paris, sur les Poisons. Il les a initialement écrits en français {a} et beaucoup les ont souhaités en latin ; les voici enfin maintenant traduits en langue latine, par les soins de Jeremiah Martius, médecin d’Augsbourg, avec extrême fidélité et diligence, pour le profit et l’avantage de ceux qui étudient la médecine. On y a en outre ajouté le traité de l’auteur sur l’antimoine, {a} par le même traducteur, ainsi qu’à la fin de l’ouvrage, un index des sujets mémorables]. {b}


  1. V. note [3], lettre 359, pour Jacques Grévin, ses Deux livres des venins… (Anvers, 1568) et son Discours contre l’antimoine (Paris, 1567).

  2. Anvers, Christophorus Plantinus, 1571, in‑8o de 332 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Caspar I Bauhin, le 5 mars 1634. Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1023&cln=4

(Consulté le 30.11.2022)

Licence Creative Commons