À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657
Note [4]

Reiner von Neuhaus, fils d’Edon i (mort en 1638, v. note [16], lettre 126), avait alors déjà publié :

  • Poemata juvenilia [Poèmes de jeunesse] (Amsterdam, Jan Jansson, 1644, in‑12o) ;

  • Electa Senecæ et Sallustii in usum studiosæ iuventutis Batavæ [Morceaux choisis de Sénèque et Salluste à l’usage de la jeunesse studieuse hollandaise] (Amsterdam, Jan Jansson, 1646, in‑12o) ;

  • Reineri Neuhusii, JC. Gymnasiarchæ Alcmariani, Epistolarum familiarium centuriae iii. Cum Libello posthumo poematum et epistolarum Cl. Viri, D. Edonis Neuhusii, Patris. Et cum viveret, Gymnasiarchæ Leoverdiani [Trois centuries de lettres familières de Reiner von Neuhaus, jurisconsulte, gymnasiarque (principal du Collège) d’Alkmaar. Avec un opuscule posthume de poèmes et de lettres du très distingué M. Edon von Neuhaus, son père et de son vivant, gymnasiarque de Leuwarde] (Amsterdam, Jan Jansson, 1651, in‑12o).

Alkmaar (Pays-Bas) est une ville et un pays de Frise-occidentale, à une trentaine de kilomètres au nord d’Amsterdam.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1105&cln=4

(Consulté le 15.09.2019)

Licence Creative Commons