À Christiaen Utenbogard, le 4 décembre 1664
Note [4]

L’italique est en français dans le manuscrit

V. note [15], lettre 180, pour François-Théodore de Nesmond, mort le 15 novembre 1664. Guy Patin le connaissait bien car Nesmond était, par son épouse, beau-frère du premier président Guillaume de Lamoignon ; il a aussi évoqué les circonstances de son décès dans sa lettre 816 à André Falconet (paragraphe daté du 16 mars 1665).

Cette lettre est la seule où figure le nom de M. de Reuver, D. de Reuver, probable quidam hollandais malade à Paris.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 4 décembre 1664. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1360&cln=4

(Consulté le 22.09.2021)

Licence Creative Commons