Annexe : Noël Falconet, 60 ans après
Note [4]

Francisci Baconis de Verulamo, vice-comitis Sancti Albani, De dignitate et augmentis scientiarum libri ix [Neuf livres de Francis Bacon de Verulam (v. note [21], lettre 352), vicomte de Saint-Alban, sur les progrès et la promotion des savoirs…] (Leyde, Franciscus Moyardus et Adrianus Wijngaerde, 1645, in‑12o ; livre iv, page 302) :

Medicina igitur (uti perspeximus) adhuc taliter comparata est, ut fuerit magis ostentata, quam elaborata : etiam magis elaborata, quam amplificata, cum labores in eam insumpti, potius in circulo, quam in progressu se exercuerint. Plurima enim in ea video a Scriptoribus iterata, addita pauca.

[La médecine est une science qui a été (comme nous avons dit) plus professée que travaillée, et encore plus travaillée qu’avancée ; le travail s’y est plutôt fait en tournant en rond qu’en progressant, car je vois en ceux qui en écrivent force répétitions, mais peu d’additions].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Noël Falconet, 60 ans après. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8014&cln=4

(Consulté le 25.11.2020)

Licence Creative Commons