Autres écrits : Traité de la Conservation de santé (Guy Patin, 1632) : Chapitre VIII
Note [4]

Deux derniers vers d’une épigramme douteusement attribuée à Virgile :

Compedibus Venerem, vinctum constringe Lyæum,
Ne te muneribus lædat uterque suis.
Vina sitim sedant, natis Venus alma creandis,
Sed fines horum transiliisse nocet
.

[Entrave Vénus et Bacchus solidement ensemble, de sorte qu’aucune de leurs deux offrandes ne t’offense : les vins apaisent la soif, Vénus donne généreusement naissance aux enfants, mais il est nuisible d’abuser des uns comme de l’autre].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Traité de la Conservation de santé (Guy Patin, 1632) : Chapitre VIII. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8175&cln=4

(Consulté le 28.10.2021)

Licence Creative Commons