Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine
Note [4]

Louis Robillart (ou Robillard) avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1621. Il est le seul à avoir porté ce nom au xviie s., mais Guy Patin se méprenait en le prénommant François : Louis est attesté par les thèses qu’il a disputées ou présidées (la dernière étant datée du 26 avril 1629). Robillart figure pour la dernière fois (sans mention de sa date de décès) sur la liste annuelle des régents établie le 22 novembre 1646 par le doyen Jacques Perreau (Comment. F.M.P., tome xiii, fo cccxviii / 323 ro, 10e ligne).

V. note [20], lettre 336, pour Jean Bourgeois. Je n’ai pas élucidé le litige qui l’opposait à son collègue Robillart et à sa veuve.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 2b. Novembre 1650-novembre 1651, Décrets et assemblées de la Faculté de médecine. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8183&cln=4

(Consulté le 14.10.2019)

Licence Creative Commons