Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649)
Note [4]

Le Canada pouvait évoquer ses indigènes, les Canadois, « hommes originaires de Canada, sauvages, barbares de Canada ; les Canadois en général sont sanguins, de couleur olivâtre, de belle taille et ont le visage assez beau ; ils ont les yeux gros et noirs, de même que les cheveux, et les dents de la couleur de l’ivoire ; les Canadoises sont aussi d’une taille au-dessus de la médiocre » (Trévoux). L’auteur du Voyage semblait bien plutôt penser aux missionnaires jésuites qui y étaient tout-puissants (v. note [8], lettre 380).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649). Note 4

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8227&cln=4

(Consulté le 06.10.2022)

Licence Creative Commons