De Thomas Bartholin, le 30 septembre 1663
Note [4]

VBibliographie (Bartholin a) pour les première et deuxième centuries des « Lettres médicales » de Thomas Bartholin (Copenhague, 1663).

V. note [19] de Thomas Diafoirus et sa thèse, pour la « Discussion sur les poumons » de Bartholin (Copenhague, 1663) qui contient les observations capitales de Marcèllo Malpighi, publiées en 1661, sur le même sujet. Cet envoi interdit de croire que Guy Patin pouvait ignorer la découverte des capillaires sanguins, qui mettait fin aux doutes raisonnables sur la réalité anatomique de la circulation sanguine.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Thomas Bartholin, le 30 septembre 1663. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9082&cln=4

(Consulté le 20.01.2021)

Licence Creative Commons