À Charles Spon, le 2 août 1652
Note [40]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 120 ro, Paris, 26 juillet 1652) :

« On écrit de Rouen, du 24, que le jour précédent le procureur général apporta […] un arrêt du Conseil du 18 qui casse l’élection faite de M. de Broussel pour être prévôt des marchands, et lui défend d’en faire l’exercice sur peine de la vie et ordonne qu’il sera informé de l’attentat horrible fait à l’Hôtel de Ville de Paris ; sur quoi l’on n’avait rien délibéré. Les mêmes lettres ont été envoyées à tous les parlements. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 août 1652. Note 40

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0292&cln=40

(Consulté le 07.07.2022)

Licence Creative Commons