À Charles Spon, le 7 mars 1653
Note [40]

Trivelin : type de comédie italienne créé à Paris vers le milieu du xviie s., c’est un valet, une espèce d’Arlequin, moins la finesse et avec une certaine dose de scélératesse en plus. Domenico Locatelli joua à la Comédie italienne ce rôle avec succès en 1653. Cet acteur donna à l’emploi de Trivelin le caractère qu’il n’a plus cessé d’avoir, celui d’un valet intrigant. Le costume traditionnel de Trivelin était composé d’une veste et d’un pantalon jaune chamois bordés de triangles d’étoffe verte, galons et bordures rouges, croissants et étoiles rouges, boutons de métal, d’un manteau vert doublé de rouge, bordé de jaune, d’un chapeau gris à queue de lièvre, d’une ceinture de cuir jaune, de souliers de cuir jaune à nœuds rouges, de bas rouges, d’un masque et d’une mentonnière noirs (G.D.U. xixe s.). Trivelin désignait ici Mazarin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 mars 1653. Note 40

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0307&cln=40

(Consulté le 04.12.2020)

Licence Creative Commons