À Charles Spon, le 3 décembre 1658
Note [40]

V. notes [6], lettre 273, pour le procès de la Faculté contre Jean Chartier, auteur de La Science du plomb sacré des sages (v. note [16], lettre 271), et [1], lettre 275, pour William Davidson. Ne digérant décidément pas le récent triomphe royal de l’antimoine, Guy Patin vomissait haineusement sa haine contre ce médicament, les médecins qui le défendaient et le prescrivaient, les juges qui avaient condamné la Faculté, et même les malades qui acceptaient de le prendre.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 décembre 1658. Note 40

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0547&cln=40

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons