À Charles Spon, le 4 février 1650
Note [42]

Grégoire-François Du Rietz, médecin de la reine Christine.

Stockholm, capitale de la Suède « est presque toute bâtie de bois, fort marchande et fort riche, son port étant un des plus commodes et des plus sûrs de la mer Baltique. Elle est forte par la nature de sa situation, et défendue par une bonne citadelle, où il y a plus de quatre cents pièces de canon. On voit dans cette citadelle la tour de Trekronor, c’est-à-dire des trois Couronnes, au sommet de laquelle il y a trois couronnes de cuivre doré, qui représentent l’union qui s’était faite autrefois des trois royaumes du Nord, Suède, Danemark et Norvège sous un même souverain. Le palais des rois de Suède était aussi dans cette citadelle, mais il a été presque tout consumé par un embrasement l’an 1697 » (Trévoux).> V. note [44] du Borboniana 1 manuscrit pour la description que Charles Ogier en a donnée pendant l’hiver 1634-1635.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 février 1650. Note 42

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0216&cln=42

(Consulté le 07.12.2022)

Licence Creative Commons