À Charles Spon, le 25 novembre 1653
Note [42]

Pietro Andrea Mattioli, dit Matthiole (médecin et botaniste italien, Sienne 1501-Trente 1577, attaché à la cour impériale) :

Petri Andreæ Matthioli Medici Senensis Commentarii, in libros sex Pedacii Dioscoridis Anazarbei, de Medica Materia. Adiectis quam plurimis plantarum ex animalium imaginibus, eodem authore.

[Commentaires de Pierre-André Matthiole, médecin natif de Sienne, sur les six livres de Dioscoride Pedacius d’Anazarbe {a} consacrés à la Matière médicale. Avec de très nombreuses planches du même auteur, représentant plantes et animaux]. {b}

Ce livre connut un grand renom et fut traduit en français par Antoine Du Pinet (Lyon, 1561, in‑fo, avec de nombreuses rééditions jusqu’en 1656), ainsi que sous le titre de :

Commentaires de M. Pierre André Matthiole, medecin siennois sur les six livres de Ped. Dioscoride Anazarbéen de la Matiere médicinale, revus et augmentés en plus de mille lieux par l’auteur même, et enrichis pour la troisième fois, d’un grand nombre de portraits de plantes et animaux tirés au vif, plus qu’aux précédentes éditions. Avec certaines tables médicinales, tant des qualités et vertus des simples médicaments, que des remèdes pour toutes maladies qui peuvent advenir au corps humain, comme aussi les sentences, mots et matières traités auxdits Commentaires. Davantage y a sur la fin divers portraits de fourneaux et alambics, pour distiller et tirer les eaux de toutes plantes, avec le moyen de les conserver en leur naïves odeurs : Mis en français sur la dernière édition latine de l’auteur, par M. Jean des Moulins, docteur en médecine. {c}


  1. V. note [7], lettre 103.

  2. Venise, Officina Erasmiana, Vincentius Valfrisius, 1554, in‑fo ; v. note [15], lettre 1020, pour celle de Caspar Bauhin en 1598, en tête des œuvres complètes de Matthiole.

  3. Lyon, Guillaume Rouillé (ou Roville), 1572, in‑fo, ou ibid. 1579, in‑fo.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 novembre 1653. Note 42

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0332&cln=42

(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons