À Charles Spon, le 10 avril 1650
Note [44]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome i, page 199, samedi 8 janvier 1650) :

« Le pape a envoyé quatorze indulgences < à la reine > pour s’en servir et distribuer à sa discrétion, et à la reine d’Angleterre dix. C’est parce que durant l’an jubilé, toutes les indulgences publiques cessent. Le feu pape Urbain en avait donné cent à la feu reine mère, Marie de Médicis, en l’an jubilé 1625 ; ce que la reine Anne, moderne régente, sachant, n’est pas demeurée contente du présent que lui faisait ce pape-ci. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 avril 1650. Note 44

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0224&cln=44

(Consulté le 04.12.2022)

Licence Creative Commons