Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644
Note [44]

« et qui sont renvoyés dans leur patrie et y retournent gradués, “ Acceptons leur argent, et envoyons des ânes en Allemagne ”. »

Padoue, dans la plaine du Pô, en Vénétie, 40 kilomètres à l’ouest de Venise, était le siège de l’Université de la sérénissime République, fondée en 1222 et particulièrement célèbre pour sa Faculté de médecine (créée en 1399 et toujours en fonction).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644. Note 44

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8008&cln=44

(Consulté le 15.07.2020)

Licence Creative Commons