Annexe : Avis critiques sur les Lettres de Guy Patin : Voltaire, Sainte-Beuve, Nisard, Pic, Mondor, Jestaz, Capron
Note [44]

Tout ce propos est pertinent quant aux lettres de Patin à Spon et à ses autres amis français (Falconet, Belin, de Salins), mais sa correspondance latine révèle un autre style : rédigées d’abord au brouillon, les lettres apparaissent beaucoup plus construites et ordonnées ; en les envoyant, Patin savait, et même espérait secrètement qu’elles pourraient un jour figurer (comme ce fut le cas pour quelques-unes) dans un des nombreux recueils d’épîtres savantes qui se publiaient alors, tels ceux de Thomas Bartholin, Jan van Beverwijk, Johannes Brandt (pour des lettres échangées avec Christiaen Utenbogard), Pieter Burman, Gassendi, Reiner von Neuhaus et Gorg Richter (vnotre bibliographie).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Avis critiques sur les Lettres de Guy Patin : Voltaire, Sainte-Beuve, Nisard, Pic, Mondor, Jestaz, Capron. Note 44

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8037&cln=44

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons