À Charles Spon, le 29 mai 1648
Note [45]

« Au pluriel, barres est un jeu de course entre des jeunes gens et dans de certaines limites. On dit figurément jouer aux barres en parlant de ceux qui se cherchent l’un l’autre sans se trouver, ou qui remportent tour à tour quelque avantage l’un sur l’autre » (Académie).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 mai 1648. Note 45

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0156&cln=45

(Consulté le 22.10.2019)

Licence Creative Commons