À Charles Spon, le 29 mai 1648
Note [47]

« si tous les insensés se ruent sur les armes, la sagesse n’aura pas de défenseurs » : Si omnes ad arma properabunt, non inveniet sapientia defensores [S’il arrive qu’ils se mettent tous en campagne, je ne sais où la sagesse pourra trouver des gens qui la défendent] (Barclay, Euphormion, 1re partie, page 103 de la traduction de Jean Bérault).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 mai 1648. Note 47

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0156&cln=47

(Consulté le 19.10.2019)

Licence Creative Commons