Annexe : Guy Patin éditeur des Opera omnia [Œuvres complètes] d’André Du Laurens en 1628, note 47.
Note [47]

Les 28 livres d’« observations et de guérisons médicales » du Hollandais Forestus (Peter Van Foreest), parus à Franfort en 1602 (v. notule {c}, note [27], lettre latine 4) ont été augmentés de 4 autres parus ibid. en 1604 et 1607. Le xxxiie traite entièrement de Lue venerea [du Mal vénérien] et a été réimprimé dans le 3e tome de ses Opera omnia [Œuvres complètes] (Rouen, Jean. et David Berthelin, 1653, in‑fo de 583 pages).

L’Observatio i (pages 519‑523), De iuvene Traiectensi, ex doloribus iuncturarum et capitis, decumbente a lue Venerea [Douleurs des jointures et de la tête au décours d’un mal vénérien chez un jeune homme d’Utrecht], est accompagnée de 3 pages de commentaires (scolies) : en s’appuyant sur sa riche pratique et sur les ouvrages de ses prédécesseurs, Forestus ne met pas en doute l’origine américaine de la maladie, et en décrit la transmission et les stades évolutifs, en insistant sur l’idée fausse que le foie en est le premier organe atteint.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Guy Patin éditeur des Opera omnia [Œuvres complètes] d’André Du Laurens en 1628, note 47.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8229&cln=47

(Consulté le 20/07/2024)

Licence Creative Commons