Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium
Note [48]

Johann Zwelfer avait réédité ses Animadversiones in Pharmacopœia Augustana reformata… Nunc secundum in lucem edita, cum annexa appendice [Remarques sur la Pharmacopée réformée d’Augsbourg… Aujourd’hui publiée pour la seconde fois, augmentée d’un appendice] (Nuremberg, Wolfgang Junior et Joh. Andreas Endter, 1657, in‑4o de 467 pages), {a} accompagnées de sa :

Pharmacopœia Regia, seu Dispensatorium novum, vera et accurata componendi ratione selectissimorum medicamentorum præscriptiones continens, cum Appendice.

[Pharmacopée royale, ou Dispensaire nouveau contenant les prescriptions des médicaments les mieux choisis, par la véritable et soigneuse manière de les composer, {b} avec un Appendice] {c}


  1. La Confectio Alkermes Monspeliensium [Confection d’alkermès de Montpellier] y est décrite et blâmée pages 250‑252.

  2. 84 pages, avec un appendice de 52 pages, qui conclut le volume.

  3. 78 pages intercalées entre la Parmacopœia Regia et son Appendix.

L’« Électuaire adoucissant dans les douleurs en tous genres et dans les fièvres ardentes » est décrit à la page 63 de la Parmacopœia Regia. Il était composé de trois opiacés :

  • Papaver album [pavot blanc] ;

  • Opium Thebaicum [opium de Thèbes], réputé le meilleur de tous et venant de Thèbes en Haute-Égypte (Louxor, v. notule {a}, note [6], lettre de Charles Spon datée du 11 septembre 1657) ;

  • Syr. de Papav. rhœad. nostri [sirop de coquelicot domestique].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium. Note 48

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8129&cln=48

(Consulté le 13.08.2022)

Licence Creative Commons