Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium
Note [48]

Johann Zwelfer avait réédité sa Pharmacopœia Augustana reformata [Pharmacopée réformée d’Augsbourg] sous le titre d’Animadversiones in Pharmacopœiam Augustanam et annexam ejus mantissam… Nunc secundum in lucem edita, cum annexa appendice [Observations sur la Pharmacopée d’Augsbourg et sur son supplément… Aujourd’hui publiée pour la seconde fois, avec un appendice] (Nuremberg, Wolfgang le Jeune et Johann Andreas Endter, 1657, in‑4o).

L’« Électuaire adoucissant dans les douleurs en tous genres et dans les fièvres ardentes » est décrit à la page 63 de la « Pharmacopée royale » que Zwelfer a ajoutée à celle d’Augsbourg. Il était composé de trois opiacés :

  • Papaver album [pavot blanc] ;

  • Opium Thebaicum [opium de Thèbes], réputé le meilleur de tous et venant de Thèbes en Haute-Égypte ;

  • Syr. de Papav. rhœad. nostri [sirop de coquelicot domestique].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Leçons de Guy Patin au Collège de France (1) : sur le Laudanum et l’opium. Note 48

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8129&cln=48

(Consulté le 19.09.2019)

Licence Creative Commons