À Charles Spon, le 1er mars 1650
Note [49]

Journal de la Fronde (volume i, fo 177 vo, 26 février 1650) :

« Les députés de Bordeaux sont attendus ici pour faire leurs remontrances contre M. d’Épernon sur l’inexécution de la paix. Le Conseil a cassé l’ordonnance que M. d’Épernon a faite pour l’imposition de 200 mille livres qu’il voulait lever dans son gouvernement pour se rembourser des frais qu’il a faits à la guerre de Bordeaux. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 1er mars 1650. Note 49

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0219&cln=49

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons