À Charles Spon, le 19 octobre 1655
Note [49]

V. note [3], lettre 413, pour « Johann Heinrich i Hottinger de Zurich », son « Trésor philologique ou Clé de l’Écriture » et son Histoire de l’Église. Guy Patin ajoutait ici à sa commande un autre ouvrage d’Hottinger (Zurich, Johann Jakob Bodmer, 1651, in‑4o) :

Historia orientalis, quæ, ex variis Orientalium monumentis collecta, agit : i. De Muhammedismo eiusque causis tum procreantibus, tum conservantibus ; inprimis de Muhammede, eius maioribus, parentibus, patria, nativitate, educatione, pseudoprophetia, æmulis, dogmatibus, Hegira, præliis, successoribus, morte ; ii. De Sarracenismo, seu religione veterum Arabum ; iii. de Chaldaismo, seu superstitione Nabatæorum, Chaldæorum, Charranæorum, etc. ; iv. de Statu Christianorum et Iudæorum tempore orti et nati muhammedismi ; v. De Variis, inter ipsos Muhammedanos, circa religionis dogmata et administrationem, sententiis, schismatis et hæresibus excitatis ; vi. Accessit, ex occasione Genealogiæ Muhammedis, plenior illustratio Taarich Bene Adam, qua, ex ipsis Arabum scriptis, vita et res gestæ prophetarum, patriarchum, quorundam etiam apostolorum, regum Persiæ, aliorumque ab Adamo ad Muhammedis usque natales in orbe degentium et regentium explicantur.

[Histoire orientale tirée de divers mémoires des Orientaux, traitant : i. Le Mahométisme et les causes qui l’ont engendré et perpétué ; en particulier de Mahomet (v. note [12], lettre 556), ses ancêtres, ses parents, sa patrie, sa naissance, son éducation, sa pseudo-prophétie, ses disciples, ses dogmes, son Hégire, ses combats, ses successeurs, sa mort ; ii. Le Sarracénisme ou religion des anciens Arabes ; iii. Le Chaldéisme ou superstition des Nabatéens, Chaldéens, Charranéens, etc. ; iv. La Situation des chrétiens et des juifs au moment où le mahométisme est né ; v. Divers avis, schismes et hérésies qui se sont élevées entre les mahométans eux-mêmes sur les dogmes et la pratique de la religion ; vi. S’y ajoute, à propos de la généalogie de Mahomet, l’illustration plus complète de Taarich Ben Adam qui explique, à partir des écrits arabes eux-mêmes, la vie et les actes des prophètes, des patriarches, ainsi que de certains apôtres, des rois de Perse et d’autres qui ont vécu et régné dans le monde depuis Adam jusqu’à la naissance de Mahomet].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 octobre 1655. Note 49

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0420&cln=49

(Consulté le 17.05.2021)

Licence Creative Commons