À Claude II Belin, le 6 février 1634
Note [5]

Pierre-César Du Cambout (1613-1641), marquis de Coislin, lieutenant général des armées du roi et colonel général de Suisses, avait épousé, le 3 février 1634, Madeleine Séguier (1618-1710), fille aînée de Pierre Séguier, alors garde des sceaux (v. note [2], lettre 16). Le marquis de Coislin mourut le 28 juillet 1641, des suites de blessures reçues au siège d’Aire. La marquise de Coislin se remaria en 1644 avec Guy de Laval-Boisdauphin, troisième fils de Philippe-Emmanuel de Laval, marquis de Sablé, et de Madeleine de Souvré, célèbre sous le nom de marquise de Sablé. Tallemant des Réaux a consacré une historiette au marquis de Laval, où il narre par le menu son mariage avec la marquise de Coislin (tome ii, pages 337‑349) (Triaire et Adam).

Le père de Pierre-César était Charles Du Cambout, marquis de Coislin, baron de Pont-Château, chevalier des Ordres du roi, gouverneur de Basse-Bretagne, etc. Sa mère était Louise du Plessis, dame de Béçay, fille aînée de Louis du Plessis, seigneur de Richelieu et de Françoise de Rochechouart, tante du cardinal de Richelieu. Il mourut en 1648.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 6 février 1634. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0017&cln=5

(Consulté le 19.01.2021)

Licence Creative Commons