À Claude II Belin, le 25 août 1642
Note [5]

Poêlette ou palette (par corruption) : « en termes de chirurgie, est un petit vaisseau [récipient] en forme d’une écuelle, qui leur sert à recevoir et à mesurer le sang qu’ils tirent dans les saignées. On le dit aussi du sang contenu dans ces petits vaisseaux. On lui a tiré trois à quatre palettes de sang. La palette de Paris peut tenir trois onces de sang [à peu près 32 grammes], et un peu plus. Palette en ce sens vient de poêlette, ou petite poêle, qui se trouve ainsi écrit dans Villon » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 25 août 1642. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0070&cln=5

(Consulté le 13.04.2021)

Licence Creative Commons