À Charles Spon, le 21 octobre 1642
Note [5]

V. note [21], lettre 6, pour Daniel Sennert.

Guy Patin conseillait à Charles Spon de faire venir d’Allemagne certains manuscrits de Caspar Hofmann (qui fut un correspondant de Patin) pour tenter de les faire imprimer à Lyon. Probablement s’agissait-il des Institutiones medicorum libri vi [Six livres d’Institutions médicales] (Lyon, 1645, v. note [12], lettre 92).

Patin s’intéressait avec la même ardeur à la publication des De Medicamentis officinalibus, tam simplicibus, quam compositis, libri duo [Deux livres sur les Médicaments officinaux, tant simples que composés], imprimés à Paris en 1646, sur le manuscrit de l’auteur, et qui lui furent du reste dédiés par Hofmann (v. note [7], lettre 134).
Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 octobre 1642. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0071&cln=5

(Consulté le 30.05.2020)

Licence Creative Commons