À Claude II Belin, le 10 mai 1646
Note [5]

Jupiter (Zeus en grec), fils de Saturne (v. note [31] des Deux Vies latines de Jean Héroard) et de Rhéa, est le dieu mythique suprême des Romains, roi des dieux et des hommes qui gouvernait l’Olympe.

Ganymède, prince troyen d’une beauté merveilleuse, fils de Tros et de la Nymphe Callirhoé, fut enlevé par l’aigle de Jupiter et transporté dans l’Olympe pour y remplacer Hébé comme échanson des dieux. Il devint l’amant de Jupiter et en récompense de ses services, il fut placé sous le nom de Verseau dans le zodiaque. Je n’ai pas trouvé de quels jésuites Guy Patin contait ici la mésaventure.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 10 mai 1646. Note 5

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0134&cln=5

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons